dimanche, avril 25, 2010

Un exemple de demi-habile : Caroline Fourest

En suivant le débat Zemmour Naullau Fourest, je me suis dit que je parlais souvent des demi-habiles et que, là, j'en voyais une à la télévision.

Elle a des religions une conception extrêmement grossière. Le spectre de la religion va du mysticisme à la politique, mais les choses sont étroitement mêlées, pensons à Port-Royal.

Elle a aussi une vision très sommaire des relations familiales et du patriarcat. Lorsqu'elle dit qu'une famille décomposée, mono-parentale (sous-entendu sans père), est une vraie famille, je peux témoigner tous les jours que c'est faux : une «famille» monoparentale n'est pas une famille car il lui manque l'équilibre et la complexité de la relation triangulaire. L'attaque de Zemmour sur le divorce des parents de Fourest était basse mais juste. Fourest méconnaît la richesse de la vie familiale.

Zemmour montre moins d'aplomb et a plus de mal à s'expliquer, ce qui est compréhensible pour une pensée plus complexe. Fourest a une pensée très adaptée à la télévision : claire, nette, ronflante mais creuse.

Elle a l'humanisme plein la bouche, et, comme beaucoup de ceux qui se proclament humanistes, elle conçoit un homme très particulier, sculpté pour lui convenir, qui n'a pas tous les mystères, les ombres et les lumières des vrais hommes.

Finalement, Caroline Fourest est épatante pour notre époque, bavarde et prétentieuse. Je crois que c'est ce qui me navre le plus.

6 commentaires:

daredevil2007 a dit…

Que dire? Qu'elle est consternante de bêtise... qu'elle pratique à l'envi la parole verbale... Elle remplit l'espace de communication du vide de sa pensée qui est intersidéral! Un exemple: quand Zemmour essaie d'expliquer l'une des différences essentielles entre les 3 religions monothéistes, elle est tout simplement incapable de comprendre quoi que ce soit ni même de l'écouter jusqu'au bout : n'est-ce pas là une preuve du manque de maturité de sa "pensée" qui ne repose que sur son égo visiblement surdimensionné?
Cela prouve s'il en était besoin que l'on ne peut pas discuter de tout avec tout le monde ; des espaces infinis séparent les esprits...

tiberius a dit…

Depuis que je l'ai vu se faire mettre en pièce par Ramadan, je suis convaincu qu'elle n'a rien d'intéressant à dire.

fboizard a dit…

Elle est agressive, ça passe bien dans les medias.

«n'est-ce pas là une preuve du manque de maturité de sa "pensée" qui ne repose que sur son égo visiblement surdimensionné?»

Parler d'immaturité, intéressant.

Je pense que l'homosexualité a un rapport avec une maturation incomplète ou déséquilibrée.

Titus a dit…

"elle conçoit un homme très particulier"
En effet, elle conçoit un homme absent. Absent du couple et absent de la famille, elle n'en a pas besoin.

Ne pas admettre la spécificité du christianisme par rapport aux deux autres religions monothéistes, notamment pour la condition des femmes, est de la mauvaise foi.

Zemmour était un peu coincé lorsqu'elle l'a présenté comme un tenant du machisme occidental voulant s'opposer au machisme 'islamiste'. Y-a-t-il une alternative plus douce dans un monde la force est la loi? Qu'elle commence par convertir les talibans et on en reparlera pour les occidentaux. Conserver la force n'est pas une mode, c'est une question de survie.

daredevil2007 a dit…

"Y-a-t-il une alternative plus douce dans un monde la force est la loi? Qu'elle commence par convertir les talibans et on en reparlera pour les occidentaux."
Je ne sais si Zemmour était coincé mais il a dû faire face à la fameuse obstruction verbale si chère à nos amis marxistes... face à un tel obstacle, il est particulièrement difficile de parvenir à exposer ses idées, surtout si l'on essaie de le faire de manière posée et approfondie - les paroles verbales ne supportent pas la réflexion!
Quant à ce que vous dites, il est clair qu'elle serait décapitée dans un stade si de tels fanatiques prenaient le pouvoir! Et d'ailleurs, il me semble que c'est ce que Zemmour lui a lancé à la tête en prenant appui sur les propos de Taslima Nasreen : il y a les révolutionnaires en chambre et ceux sur le terrain...

fboizard a dit…

«En effet, elle conçoit un homme absent. Absent du couple et absent de la famille, elle n'en a pas besoin.»

Oui.

«Y-a-t-il une alternative plus douce dans un monde la force est la loi ?»

Hélas, non.

Mais Fourest, comme tous les idéologues, n'a que faire de la réalité.

Si vous lui dites que le patriarcat a sans doute des défauts, mais, au moins, le père y a le devoir de défendre sa famille et de subvenir à ses besoins, elle vous sautera à la gorge.

Pourtant, qu'ont gagné les femmes à quarante ans de féminisme ?

Le droit d'être abandonnées avec leurs enfants et de se faire claquer la porte parce que, hein, elles l'ont voulu, l'égalité, alors la galanterie ...