samedi, juillet 03, 2010

Annonce : Black red necks and white liberals / Intellectuals and society (Thomas Sowell)

Thomas Sowell présente la particularité d'être noir et conservateur, et de ne pas aimer Obama. Vous ne serez donc pas étonnés qu'il soit peu traduit en français.

J'avais ces deux livres sur ma table. C'est un article de Causeur qui m'a donné envie de m'y attaquer (j'ai ainsi une pile de livres qui attendent un déclic).

Je vous ferai un compte-rendu quand j'aurai fini. Mais, déjà, je peux vous dire que c'est un auteur clair et intelligent. Tout le contraire de certains machin-logues qui dissimulent derrière l'enflure des phrases et l'obscurité du vocabulaire le vide de leur pensée.

Notamment, il explicite la différence entre «intellectualisme» et intelligence. J'ai déjà souvent ici dénoncé la plaie des demi-savants.

Il ne connaît probablement pas la blague française «Quelle est la différence entre un polytechnicien et un train ? Le train, quand il déraille, il s'arrête», mais il en sent l'esprit.

Recension quand j'aurai fini.

1 commentaire:

Curmudgeon a dit…

Très content de vous voir parler de l'excellent Sowell. D'autres auteurs très intéressants : l'économiste Walter E. Williams, et aussi Shelby Steele. Ces trois auteurs sont noirs, et leur point de vue sur ce qu'ils considèrent comme des erreurs dans la politique fédérale américaine mérite d'être pris en considération.