jeudi, septembre 02, 2010

Le «made in France» décline et le gouvernement crée un observatoire

Tous les maux de ce gouvernement sont dans le titre : défaut d'analyse, irrésolution, pusillanimité.

Pour empêcher le «made in France» de reculer, la solution est connue. Privatiser les assurances sociales qui pèsent sur le coût du travail. Diminuer parallèlement les dépenses publiques et les impots.

Nul secret.

2 commentaires:

daredevil2007 a dit…

Bonjour Franck,

Vous avez bien entendu raison mais vous oubliez un paramètre : en agissant ainsi, ils scieraient la branche sur laquelle reposent leurs augustes séants!
Vous ne voulez quand même pas leur demander de se suicider...

Anonyme a dit…

Oubliez le "made in France" - la Suisse, le dernier havre du libéralisme classique ?

Un nouveau parti libéral (classique) se lance en Suisse. Je suis tombé sur leur site Web (www.plcs.ch), pas encore très complet, mais la "foire aux questions" sur la première page est un véritable éloge très bien écrit, complet et clair des principes de l'Ecole Autrichienne! Rare en Francais