lundi, octobre 04, 2010

Hommage à Renaud Ecalle

Le capitaine Renaud Ecalle est mort dimanche avec sa famille (sa femme Alice, hôtesse de l'air, et leurs deux enfants) dans un accident d'avion.

Sauf révélation de l'enquête, les circonstances de l'accident (coucher du soleil, mauvais temps, montagne) sont d'une banalité indigne de ce champion exceptionnel, mais la mort est une garce.

5 commentaires:

Mathilde a dit…

Renault alice les poutiou vous allez me manquer <3
Alice, on a bien rigoler ensemble :)

Martin a dit…

La mort n'est pas une garce, cher Franck, c'est une phrase digne d'un journaliste en manque de verve, pas de vous.

La mort est seulement la conclusion normale de nos vies.

Stan Selene a dit…

Malheureusement, l'adage "il n'y a pas de bons pilotes, que de vieux pilotes" est de circonstances.

J'avais eu la chance de voir voler Renault a la coupe de France, a Chateauroux en 2003 je crois, il avait deja un sacre style, et des declenches a couper le souffle.

RIP.

fboizard a dit…

Martin,

L'un n'empêche pas l'autre : ce n'est pas parce que la mort est naturelle qu'elle n'est pas injuste.

Relire Montaigne.

Anonyme a dit…

Bon, ben je crois que je vais continuer à piloter ma baignoire, et ma voiture à pédales les jours de grande audace.