vendredi, novembre 12, 2010

Non à la mise sous condition de ressources des allocations familiales

Mettre sous condition de ressources les allocations familiales (1), c'est, de fait, les réserver aux immigrés, c'est-à-dire aggraver le Grand Remplacement dont la France meurt.

C'est évidemment hors de question aux yeux de tout Français digne de ce nom.

Que des Attali ou des Baroin promeuvent cette mesure justifie le mépris que nous avons pour eux depuis longtemps.

Ah, si nous pouvions nous débarrasser de cette racaille, riche et influente alliée de la racaille de banlieue ...

***********
(1) : prendre l'argent de ceux qui travaillent et créent de la richesse pour le donner aux feignasses et aux bons-à-rien, en salissant au passage le beau mot de solidarité, est certes une habitude bien ancrée, mais elle est en train de nous tuer. Probablement est-ce le but recherché.

4 commentaires:

Théo2toulouse a dit…

Il ne faut pas plafonner les allocs, il faut carrément les supprimer toutes.

En attendant, il faudrait les réserver uniquement aux femmes qui cotisent et donc travaillent. Il n'est pas normal qu'une femme au foyer vivant correctement des revenus de son mari touche de l'argent.

Obsédé Textuel a dit…

Les Allocations familiales? Encore une mesure stupide, une aide qui a raté sa cible. Somme toujours trop faible pour faire bon usage, jamais là quand il le faut.
Ma grand mère a eu 14 enfants..... sans allocs !!

Cette obole a incité à la reproduction massive des imbéciles, des abrutis de notre peuple au détriment de couples d'un meilleur QI.
Le résultat ne s'est pas fait attendre... Ils veulent tous du socialisme.

Obsédé Textuel a dit…

Les Allocations familiales? Encore une mesure stupide, une aide qui a raté sa cible. Somme toujours trop faible pour faire bon usage, jamais là quand il le faut.
Ma grand mère a eu 14 enfants..... sans allocs !!

Cette obole a incité à la reproduction massive des imbéciles, des abrutis de notre peuple au détriment de couples d'un meilleur QI.
Le résultat ne s'est pas fait attendre... Ils veulent tous du socialisme.

dxdiag a dit…

J' ai rencontré des assistantes sociales de gauche, qui finissaient par se demander si on ne devrait pas au moins limiter les alloc à trois enfants.... Elles finissaient par être un peu découragées à la naissance du petit sixième d 'une fratrie quand elles avaient du intervenir pour les cinq premiers pour maltraitance,carences éducatives ou pour constituer des dossiers dits de "reconnaissance de situation de handicap au titre de la déficience intellectuelle".
parfois elles " dérapaient" en réunion, allant jusqu'à reprocher au corps médical de ne pas imposer la contraception à certains gros connards, pardon je voulais dire à certains couples " très démunis".