samedi, décembre 11, 2010

Les citadins, la neige et la nature

Il y a de plus en plus de vrais citadins, c'est-à-dire des gens qui ne connaissent la nature qu'à travers des images d'Epinal, comme le prétexte de leurs vacances.

Ceux-là ont une vision déséquilibrée de la nature.

D'une part, une vénération excessive débouchant sur les religions, pauvres intellectuellement et spirituellement, que sont l'écologisme et le réchauffisme.

D'autre part, en pratique, un manque de respect du fait de l'ignorance. On ne sort pas faire ses courses en voiture quand il y a d'abondantes chutes de neige. On se modère et on y va le lendemain.

La nature n'est pas un dieu, elle est un instrument dans la main de l'homme, mais un instrument qui est quelque fois plus puissant que l'homme et qu'il faut savoir écouter et respecter.

2 commentaires:

Epicier vénéneux a dit…

Un accord trouvé sur le climat à Cancun

C'est en particulier le cas de l'objectif de limiter la hausse de la température moyenne de la planète à 2°C au-dessus des niveaux pré-industriels. «Les parties doivent agir de manière urgente pour atteindre cet objectif à long terme», indique le projet de texte.

On imagine les débats interminables et enflammés entre les tenants du 1,8°C, alliés à pour cette occasion aux supporters du 1,75°C télécommandés par le Vénézuela, les libéraux du 2,5°C qui regroupaient les USA, l'Allemagne, le Canada et le Japon, et les partisans du 3,1°C, c'est-à-dire les pays émergents sauf le Brésil.
La proposition française, consistant à choisir l'année 1850 comme année de référence dont il faudrait reproduire le climat au jour le jour chaque année de façon à avoir un hiver standard, un printemps optimal, un été conforme et un automne comme au bon vieux temps, sera étudiée à nouveau lors de la prochaine conférence de l'ONU sur le climat, qui se déroulera aux Seychelles en février 2011.

En tout état de cause, la commission se félicite du compromis ainsi dégagé. Ces 2,000°C et les décimales qui l'accompagnent sont aussi significatifs que l'espoir que nous donnons à nos enfants et une excellente base pour les négociations du prochain sommet, où il s'agira également de définir le calendrier précisant par pays la mise en place de cette valeur à atteindre.

Yes, we could!

Curmudgeon a dit…

Vincent Bénard, "L'économiste et la neige", 16 décembre 2010 : éclairant.