samedi, juin 18, 2011

Communicants de DSK : ce sont bien des enfoirés

Je note cette phrase sur le site Atlantico :

«Gilles Finchelstein, Ramzi Khiroun ou Anne Hommel, les trois mousquetaires de la communication de DSK, ont refusé de faire le voyage pour afficher publiquement leur soutien à leur ancien poulain».

Ce sont bien des enfoirés : les rats quittent le navire, ils abandonnent l'homme qui a fait leur carrière, qu'ils nous présentaient il y a quelques semaines encore comme le sauveur de la France et dont ils espéraient places et prébendes en cas de victoire.

Rien d'étonnant : «communicant» est un euphémisme pour «menteur professionnel», puisqu'ils ont fait de la tromperie sur les hommes et les choses leur métier. On n'est donc pas surpris que la morale, la gratitude et la décence ne fassent pas partie de leurs habitudes.

Il est dommage qu'on donne à ces escrocs par profession tant de pouvoir.

Aucun commentaire: