jeudi, août 25, 2011

Pauvre gauche

Il n'est, parait-il, de richesse que d'hommes.

En ce cas, la gauche est bien pauvre. Entre Martine, bornée et acariâtre, Dominique, richard satyre, François Flamby et Ségolène déjantée, elle n'est vraiment pas gâtée.

Je serais socialiste, cette misère me tirerait des larmes. Mais, justement, quand on est assez lucide pour s'attrister de ce naufrage, on n'est pas socialiste.

Vous me direz : la droite, ce n'est pas beaucoup mieux. C'est normal, puisqu'elle est également socialiste.

Aucun commentaire: