samedi, janvier 21, 2012

Hollande à la dérive, Sarkozy pas beaucoup mieux

François Hollande est pathétique d'inactivité, Nicolas Sarkozy est pathétique de suractivité.

Ni l'un ni l'autre ne donnent l'impression de savoir où ils vont.

Plus exactement, ils savent tous deux où ils veulent aller : à l'Elysée, aux frais des moutontribuables. Mais, où ils veulent mener la France, pas l'ombre d'une idée.

J'ai tout de mÍme plus peur de Hollande, qui me paraît être l'incarnation du socialisme municipale dans ce qu'il a de pire.

Aucun commentaire: