vendredi, février 17, 2012

Juppé à Matignon en cas de victoire de Sarkozy ?

Juppé à Matignon en cas de victoire de Sarkozy

Cela serait une excellente raison de ne pas voter pour Sarkozy.

En effet, Juppé, comme Bayrou, comme Borloo, comme Morano, comme Fillon, comme Rama Yade, comme Kosziusko-Morizet, fait partie de cette fausse droite, obéissante aux diktats gauchistes (et même les devançant, comme il se doit d'un bon serviteur cf l'affaire Vanneste) telle le chien sur le dos agitant la queue en signe de soumission, qui livre les Français pieds et poings liés aux sévices de la vraie gauche.

Ils sont pires que la gauche, qui, elle, au moins, obéit à sa vocation historique (de bourreau). Eux, ils trahissent, par lâcheté et par bêtise, leurs devoirs et leur raison d'être. En occupant une place dont ils se montrent indignes, ils empêchent l'émergence d'une authentique opposition à la domination de l'oligarchie bien pensante. Ils bouchent aux Français toute perspective de libération.

Ils sont comme le gentil flic qui tient le suspect en attendant qu'il se fasse tabasser par le méchant flic. C'est un jeu de rôles.

Discutant avec quelques collègues, nous avons une fois de plus constaté que, comme sous la IIIème république finissante, comme sous la IVème république, l'occupation du pouvoir par des politiciens professionnels inamovibles, prompts aux bassesses, maîtres dans l'art du coup tordu, rompus aux manoeuvres d'appareils, flatteurs et cajoleurs, et par la même, inaptes aux grands desseins, aux vues élevées et aux actions énergiques, menait la France à la catastrophe.

Aucun commentaire: