samedi, février 04, 2012

Les idées comptent-elles en campagne présidentielle ?

Je suis persuadé que les idées comptent en campagne électorale.

Voici comment j'analyse la position des différents compétiteurs à la lueur (je n'ose parler de lumière) de leurs idées :

> il n'y a guère de différence entre Nicolas Sarkozy et François Hollande : européistes, socialistes, progressistes, multiculturalistes. N. Sarkozy a plus conscience du malaise identitaire français, mais il le traduit sur un mode faible, l'aspect sécuritaire, et n'en tire que peu de fruits. De plus, leurs analyses économiques (la méchante finance) sont à pleurer.

> je mettrais Bayrou dans le même sac à cette nuance près qu'il a une vision économique un peu meilleure (mais encore très loin d'être simplement bonne).

> Marine Le Pen a une très bonne idée, assumer le malaise identitaire jusqu'à aborder le sujet de l'immigration, et une très mauvaise idée, proposer encore plus d'assistanat.

> Mélenchon a peur de parler d'immigration et maintient son internationalisme, il se coupe donc de la question identitaire.

Bref, aucun des candidats n'est intellectuellement solide, complet et cohérent. Ils sont à peu près aussi mauvais, sur le plan intellectuel, les uns que les autres. C'est d'ailleurs pourquoi ils ont des chances égales.

Aucun commentaire: