vendredi, mars 16, 2012

Les demi-habiles sont la plaie de cette campagne présidentielle

Vous savez que je considère les demi-habiles comme une des plaies de notre monde moderne.

C'est le débat Zemmour-Joffrin qui a réveillé cette vieille aversion. Joffrin cite le New Deal en exemple. C'est une scie parmi les intellos-gogos. En réalité, chez les vrais savants il n'y a aucun doute : le New Deal a tué la reprise et prolongé la crise de sept ans.

On trouve chez les demis-savants le même genre de légendes infondées sur le Front Populaire. La réalité est toute autre.

J'entendais aussi un pompeux imbécile parler de création d'emplois. C'est idiot : c'est la création de richesses le problème. Créer des emplois est très facile : brulez les camions, distribuez des brouettes, et vous avez créé des millions d'emplois.

Masaryk, le premier président de république tchécoslovaque, qui, lui, venait d'une famille modeste, mettait en garde contre ces demi-habiles affectés d'un complexe de supériorité injustifié.

Or, il est de plus en évident à mes yeux que cette campagne électorale est celle des demi-habiles. D'où la montagne de conneries idéologiques que nous entendons.

Aucun commentaire: