samedi, avril 28, 2012

Champagne, le 6 mai à 20 h ?

Je lis  le commentaire d'un socialiste : «Champagne, le 6 mai à 20 h».

Je me dis que nous ne vivons pas sur la même planète intellectuelle. Que moi je suis un minimum intelligent et que chez lui la greffe de cerveau n'a pas pris.

Le soir du 6 mai, quel que soit le vainqueur et quel que soit le camp auquel on appartient, il n'y aura aucune raison de se réjouir. La France est dans un état catastrophique et la politique dans l'impasse.

Il faut être con comme un socialiste pour croire que Sarkozy fait tous les problèmes de la France et que, lui parti, par une sorte de miracle, tout irait mieux.

L'élu du 6 mai va subir une épreuve terrible. Pas de quoi sabler le champagne.

Eventuellement, en 2017, pour son départ, s'il a réussi à tenir jusque là, pourra-t-il se réjouir d'une retraite méritée.

Aucun commentaire: