samedi, mai 12, 2012

Le violon d'Ingres

Ca faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de restaurant.

Nous avons désormais tendance à éviter les restaurant de «grands» chefs. C'est souvent surfait.

Mais nous étions allés au Café Constant, qui nous avait plu. Nous avons donc essayé la version chic, le Violon d'Ingres.

Dans la même idée qu'Alain Senderens, Christian Constant a décidé de «détarer» son restaurant de tête par rapport aux critères Michelin de façon à baisser les prix.

Le service est plus décontracté mais reste rigoureux.

Le vin était très bon.

J'ai particulièrement apprécié l'entrée : araignée de mer en gelée, très iodée et très salée, j'adore ça.

Comptez 120 €/ personne pour apéritif, entrée-plat-dessert à la carte, vin et café. Ce n'est pas donné, mais on a connu franchement pire en rapport qualité/prix.

Si vous trouvez cela excessif, vous pouvez aller au Café Constant. Seul inconvénient : pas de réservation. Arrivez tôt.

Aucun commentaire: