jeudi, août 09, 2012

La censure au Figaro empire


Nous savons que le pire ennemi de la France n'est pas la vraie gauche mais la fausse droite.

J'arrive tout de même à un score hallucinant : 8/10 de mes derniers sur des articles ou des blogs du Figaro ont été censurés.

Pourtant, je fais bien attention à ce qu'ils soient impeccables dans la forme. On ne peut donc me reprocher que le fond. Ce  fond, vous le connaissez, il est dans ce blog.

J'ai par exemple rappelé que Michel Polac était pédophile (c'est dans un livre écrit de sa main) : censuré.

Un journal de gauche tolère sans problème qu'on attaque un journaliste de droite, même mort, en revanche, un journal prétendu de droite a des scrupules à rappeler certaines vérités sur un journaliste de gauche.

Toute la défaite intellectuelle et morale de la droite est dans cette dissymétrie : comment voulez vous que lecteur distrait ne finisse par en tirer l'idée que les journalistes de droite méritent plus de reproches que les journalistes de gauche ?

Et ainsi du reste.

Aucun commentaire: