mardi, août 07, 2012

Le journaliste Michel Polac est mort

Le journaliste pédophile et gauchiste Michel Polac est mort.

J'ai repris le titre du Figaro, sauf la mention rayée, pourtant bien informative, et assurément pas négligée quand il s'agit d'un type de droite.

Nota : je ne partage pas l'hystérie contemporaine autour de la pédophilie qui en fait le crime des crimes. Violer un enfant, c'est dégueulasse. Mais tuer un vieux aussi, c'est dégueulasse.

Je soupçonne que cette hystérie autour de la pédophilie est due à plusieurs facteurs : on respecte plus les jeunes que les vieux, on culpabilise sur la décomposition des familles qui favorise la pédophilie (l'hyper-réaction protectrice en cas de crimes pédophiles est une compensation d'avoir laissé tomber d'autres devoirs vis-à-vis de l'enfant, notamment celui de lui offrir une famille stable et qui l'éduque), on s'identifie plus à l'enfant dans cette société qui a pour idéal l'éternelle enfance.

Aucun commentaire: