mercredi, octobre 31, 2012

L'éloge funèbre de Roland de La Poype - par Max Armanet

Pas un ministre aux obsèques de La Poype ! Comme dit Merchet, il était simplement Compagnon de la Libération, Grand-Croix de la Légion d'Honneur, Héros de l'Union Soviétique. On a vraiment un gouvernement de peigne-culs.

Le choeur de l'Armée Rouge a fait le déplacement, c'est déjà ça.

L'éloge funèbre de Roland de La Poype - par Max Armanet


Aucun commentaire: