mardi, octobre 30, 2012

Pourquoi la shoahlâtrie ?

Lorsqu'une artiste décide de superposer des photos de lieux où l'on vit et des photos de la seconde guerre mondiale, elle commence par Auschwitz (en contradiction avec sa propre démarche, puisqu'on ne vit pas à Auschwitz en 2012).

Pourquoi cette idolâtrie autour du judéocide hitlérien ? C'est du domaine de l'irrationnel : ce n'est pas un détail de l'histoire, mais ce n'est pas non plus un événement totalement inédit, comme une comète qui traverserait le ciel.

Il y a eu d'autres génocides, plus ou moins industrialisés, et qui ont fait plus de victimes, avant et après. Et même du point de vue de l'analyse de la seconde guerre mondiale, faire de la Shoah l'événement central interdit totalement d'en comprendre le déroulement.

Par un curieux paradoxe, les seuls acteurs de la seconde guerre mondiale à considérer le judéocide comme primordial sont Hitler et les nazis. J'en viens à me demander si l'obsession contemporaine du judéocide ne fait pas partie de cette victoire posthume d'Hitler que dénonçait Jacques Ellul en août 1945.

Bien sûr, c'est une victoire en miroir (1), mais finalement les catégories mentales sont similaires.

************
(1°) : Hitler était obsédé par le mal fait par les juifs, notre époque est obsédée par le mal fait aux juifs. Hitler vénérait le race pure et méprisait le métis. Notre époque idolâtre le métis (obamania) et notre époque méprise le pure race (ethnomasochisme anti-blanc). Hitler se voulait raciste, notre époque se veut anti-raciste.

Aucun commentaire: