mercredi, novembre 07, 2012

Pourquoi si peu de mobilisation contre le «mariage homosexuel» ?


Autant je sens des opinions fermemement opposées au «mariage homosexuel», autant je ne sens pas une forte volonté d'agir, comme de se déplacer pour aller à une manifestation. Pourquoi ?

J'attribue cette apathie au fatalisme : la famille est déjà détruite depuis longtemps alors à quoi bon se battre pour sauver le peu qui reste ? Et puis, y a-t-il une chance de succès à se battre contre un gouvernement totalement abruti par son idéologie ?

Il y a au fond de cette attitude un désespoir vis-à-vis de la collectivité nationale : «Je protège ma famille. Si les autres veulent faire n'importe quoi, c'est bien dommage, mais c'est leur problème et, si le naufrage de ce pays s'accentue, il l'aura bien cherché».

La dissolution du sentiment de solidarité nationale, de destin commun, est un des résultats du socialisme.

Aucun commentaire: