mercredi, décembre 26, 2012

Noël ! Noël ! (2)

La réacosphère bruisse du fait que la présidence de la république a émis un communiqué pour fêter aux musulmans une fête de chez eux et n'a pas émis de communiqué similaire pour fêter Noël, une fête bien de chez nous, aux chrétiens.

Cette indignation est certes justifiée, mais elle me paraît un peu naïve : un gouvernement socialiste, en France, en 2012, est nécessairement traitre à tout ce que nous sommes, à notre histoire, à notre culture, à nos religions, à nos traditions, et, pour finir, traitre à notre patrie. Il est nécessairement l'agent des colons musulmans. C'est dans sa nature.

On n'en finirait pas de s'indigner, par exemple, que le saccage d'une chapelle dans une enceinte militaire ait laissé le ministre de la défense totalement indifférent. L'indignation permanente émousse le message.

Le véritable scandale, l'abomination de la désolation, c'est que les socialistes, étant ce qu'ils sont, ayant les idées, les valeurs et les objectifs qu'on leur connait, soient parvenus à cumuler tous les pouvoirs. Ils y ont réussi à cause de l'absence de toute pensée anti-socialiste dans la sphère publique.

C'est sur le terrain des idées et des mots, de la doctrine, de la philosophie, que les choses se jouent. C'est moins immédiat que les indignations à répétition, mais c'est plus profond.

Aucun commentaire: