samedi, janvier 19, 2013

Hommage à Yves Debay

Yves Debay avait le malheur d'être de droite et d'aimer les militaires, contrairement aux connards Ghesquière et Taponier dont on a beaucoup trop parlé. C'est pourquoi les journalopes n'ont pour une fois pas versé les larmes de crocodiles habituelles.

Mais nous savons où sont les vrais héros.

Yves Debai, reporter de guerre

Aucun commentaire: