vendredi, janvier 11, 2013

Taxer les CDD : super génial !

M. Dugland, patron de Duglan-Plomberie a peur d'embaucher en CDI, parce que zut, merde, crotte, si on embauche en CDI, après, on peut plus virer les feignasses et on se traine les boulets jusqu'à la retraite. Alors M. Duglan, il embauche des CDD, comme ça, il peut lourder les bons-à-rien.

Les saints-diktats de ponctionnaires (tous les saints-diktats de zouvriers sont en réalité des syndicats de ponctionnaires), ils sont pas concernés par la question et ils y connaissent que dalle. Ca les empêche pas de trouver ça moyen : on a pas besoin d'être concerné et d'y connnaitre kekchose pour avoir un avis (quel est l'abruti qui leur a demandé leur avis ? Ah l'inénarrable M. Trierweiler). Alors, y zont une idée super géniale que ça casse des briques comme un karatéka sous amphète : taxer les CDD. Créer une nouvelle taxe ? Personne y avait jamais pensé en France. Ca vraiment, ça déchire l'originalité de ta race.

Et les saints-diktats prétendus patronaux, les gros avec des cigares qui font des partouzes tous les weekends avec les hauts-ponctionnaires, applaudissent, ces cons !

Qu'est-ce qu'i' va faire, M. Duglan ? Bin c'est simple, il va plus embaucher du tout, ni CDD ni CDI, même pas un cire-pompes, pour pas avoir d'emmerdes. Avec les gars qu'il a, il va payer les heures sup au noir et quand vraiment il sera charrette, si par miracle ça arrive, il annoncera au micheton des délais à perpète.

Bravo les saint-diktats patronaux ! Pouviez pas dire «merde», purement, simplement, naturellement ?

La France : le pays où même les syndicats patronaux sont socialistes.

Addendum : Les Experts 13/01/2013



Aucun commentaire: