samedi, janvier 12, 2013

Tentative de libération d'otage en Somalie

L'armée française a tenté de libérer un otage en Somalie. Les informations disponibles sont claires : c'est un échec.

Avant que les stratèges et les tacticiens en chambre déversent leurs analyses, rappelons que la libération d'otages est toujours très difficile.

L'analyse pourra se porter sur deux plans :

> technique. Les renseignements étaient-ils de qualité ? Les modes d'action choisis judicieux ? Les moyens suffisants ?

> politique : la décision d'intervenir de vive force était-elle la meilleure ? Toutes les alternatives ont elles été examinées ? Etc.

L'aspect qui m'intéresse le plus est le comportement de François Hollande. Lui qu'on soupçonne d'être inapte aux décisions et aux engagements, comment a-t-il décidé d'envoyer des soldats risquer leur vie (il est vrai qu'il s'agit de gens qu'il méprise, cela facilite sans doute les choses) ?

Premières indications : la com' semble assurée par le premier ministre et par le ministre de la défense. Le chef des armées aux abonnés absents. Courage, fuyons.

En attendant, des soldats français sont morts (et un pilote d'hélicoptère au Mali). Hommage à eux.

Aucun commentaire: