jeudi, février 28, 2013

La duperie européiste


Comme souvent, la duperie européiste repose sur une manipulation des mots. Quand on parle d'«Europe» au sens politique, ce qui est déjà un abus de langage, on entend deux choses très différentes :

1) L'idée vague que si tous les Européens s'embrassaient sur la bouche, les choses iraient mieux. Cette idée est très contestable, mais c'est une autre histoire.

2) La technocratie bruxelloise et son cortège de pulsions soviétoïdes.

Habituellement, quand on interrogeait les Européens «Aimez vous l'Europe ?", ils répondaient sur (1) et approuvaient. Après quoi, les technocrates bruxellois, par un tour de passe-passe peu glorieux, comprenaient (2) et disaient «vous voyez que les Européens sont d'accord avec nous».

Heureusement, les Européens commencent à comprendre, mais un peu tard, qu'on s'est foutu de leur gueule.

Aucun commentaire: