mardi, mai 14, 2013

Quand les racailles font la loi ... (ça doit être cela, la politique sécuritaire de gauche)


Robert Marchenoir (Guest):

De plus en plus suspect :

Dans Carrément Brunet, alors que Claude Goasguen (UMP) et Jean-Jacques Urvoas (PS) se chamaillent sur les émeutes du Tracadéro, le député socialiste lâche une information surprenante quand on l’interroge sur le manque de forces de police : « C’est une demande des Qataris qui, effectivement, ne voulaient pas qu’il y ait de policiers visibles. »


Elle est décidément très bien, cette petite. Posée, incisive sans être agressive.

En tout cas, au-delà de l'indignation, j'ai peu entendu d'analyses. L'opposition ne fait pas son boulot de réflexion et de ré-information.

Aucun commentaire: