mardi, mai 21, 2013

Suicide de Dominique Venner

La nouvelle par le Salon Beige :

***************

Dominique Venner se suicide dans Notre-Dame de Paris

Connu pour ses critiques de la religion catholique, de tendance païenne, (son blog), Dominique Venner s'est suicidé avec une arme à feu aujourd'hui dans Notre-Dame de Paris, provoquant l'évacuation de la cathédrale.
Dominique Venner dirigeait la Nouvelle Revue d'Histoire.
Europe 1 affirme que l'homme «s'est tiré une balle dans la bouche» et que la police a trouvé une lettre à côté de son corps.
Dominique Venner avait publié un commentaire aujourd’hui même :
«Il faudra certainement des geste nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines. Nous entrons dans un temps où les paroles doivent être authentifiées par des actes.
Il faudrait nous souvenir aussi, comme l’a génialement formulé Heidegger (Être et Temps) que l’essence de l’homme est dans son existence et non dans un « autre monde ». C’est ici et maintenant que se joue notre destin jusqu’à la dernière seconde. Et cette seconde ultime a autant d’importance que le reste d’une vie. C’est pourquoi il faut être soi-même jusqu’au dernier instant. C’est en décidant soi-même, en voulant vraiment son destin que l’on est vainqueur du néant. Et il n’y a pas d’échappatoire à cette exigence puisque nous n’avons que cette vie dans laquelle il nous appartient d’être entièrement nous-mêmes ou de n’être rien.»
******************

Difficile de commenter à chaud.

J'aimais la Nouvelle Revue d'Histoire. Même si je ne partageais pas certaines de ses idées, notamment son anti-gaullisme et son néo-paganisme, j'avais pour Dominique Venner beaucoup d'estime.

Malgré la tentative dérisoire de Manuel Valls, il est impossible d'occulter la dimension politique et symbolique de son geste : un tel homme choisissant un tel lieu (et aussi une telle heure, juste ce qu'il faut pour passer au «vingt heures»), il n'y a aucune ambiguité.

 S'il subsistait le moindre doute, son ultime message le lève.

Ainsi, la France de 2013 est un pays où un intellectuel se suicide pour protester contre une politique. J'espère de tout coeur que ce sacrifice volontaire aura les conséquences positives qu'il en espère.

Ce suicide de Vieux Romain lui va bien.

Paix à son âme.



Aucun commentaire: