mercredi, juin 12, 2013

Le Japon, rêve français

Le Japon, rêve français

Addendum : je ne sais pas qui copie sur qui, mais Zemmour est sur la même longueur d'onde : Le rêve japonais de François Hollande.

Je ne trouve rien à redire à cet article à part son titre, concession au politiquement correct, «Japon, rêve et cauchemar français». Je vois bien en quoi le Japon est un rêve pour des Français mais pas en quoi il est un cauchemar.

Certes, le Japon est imparfait, comme tous les pays, mais, aujourd'hui, je préférerais être Japonais au Japon que Français en France.

C'est un pays que j'apprécie : j'y ai fait mon stage ouvrier et mon voyage de noces. J'en garde d'excellents souvenirs. Comme le dit l'article, le Japon est un pays où il existe encore une société. Où «vivre ensemble» n'est pas une incantation vide de politiciens fous et criminels mais une réalité.

Je me souviens d'un couple sympathique de gauchistes en vacances, rencontré à notre retour, qui avait frémi d'horreur et avait cessé de nous adresser la parole quand nous leur avions décrit notre goût pour le Japon. Un  pays qui suscite de telles réactions chez de tels gens ne peut être entièrement mauvais !

Une photo prise à Tokyo en 2008 dans un jardin public :



Essayez d'imaginer l'équivalent français !

Aucun commentaire: