dimanche, juin 16, 2013

Qui du Roy ou du président de la république se défie du peuple ?

Qui du Roy ou du président de la république se défie du peuple ?

Je dois remercier Koltchak de cette comparaison, car elle m'est souvent venue à l'esprit mais je n'ai jamais eu le courage de la rédiger.

Plus je vois la république et les républicains en action, plus je préfère l'ancienne monarchie.

On comprend pourquoi les républicains tiennent absolument à contrôler l'école et, en particulier, l'enseignement de l'histoire : pour éviter toute comparaison juste. J'ai subi l'endoctrinement de l'école officielle sur ce sujet mais je me suis, depuis, renseigné par moi-même, l'école en question ayant eu la maladresse de m'apprendre à lire.

Désormais, fort heureusement, elle s'abstient de cette erreur funeste.

Comme l'habitude des républicains sur la défensive est à la caricature, je précise : je sais que la monarchie a ses torts, mais la république n'en aurait-elle pas quelques-uns ? Il n'y a pas de régime parfait.

La république a foutu tellement le boxon que par, deux fois, les Français lui ont préféré une dictature, une guerre mondiale gagnée in extremis et une perdue dans le plus grand désastre de notre histoire depuis Azincourt.

Aucun commentaire: