vendredi, août 02, 2013

Plus tôt l'Etat français fera faillite, mieux (moins pire) cela sera

Je ne suis pas un adepte de la politique du pire, de la mythique piscine dont il suffirait de toucher le fond pour remonter.

Mais la faillite de l'Etat français est inéluctable puisque les solutions pour l'éviter, qui existent, ne seront pas mises pour des raisons politiques structurelles.

Or, l'Etat est un parasite qui épuise son hôte, le pays sur lequel il vit. L'Etat bouffe la substance humaine, culturelle et économique du pays. Il dilapide le capital accumulé depuis des siècles. Capital humain : les jeunes s'enfuient et sont remplacés par des allogènes. Capital culturel : l'effondrement de la culture depuis qu'elle est un instrument aux mains de l'Etat est à verser des larmes de sang. Quant au naufrage de l'éducation étatisée, inutile d'insister. Capital économique : l'Etat est un remarquable stérilisateur de prospérité. Il ne crée rien et empêche tout.

C'est pourquoi plus tôt cette maladie de langueur mortelle sera arrêtée, mieux cela sera. Le remède tuera peut-être le malade mais, au moins, on aura essayé.

Aucun commentaire: