mercredi, août 14, 2013

Pour 0,5 %, t'as plus rien ...

Pendant que la presse complice s'extasie de manière grotesque sur cinq malheureux dixièmes de pourcents de croissance au dernier trimestre (voir mon explication anticipée - je n'ai commis aucun délit d'initié, promis , juré, craché !),  il reste quand même quelques journalistes pour faire correctement leur boulot :

L'Allemagne et la France divergent plus que jamais en matière économique

Rappelons que je ne tiens pas pour improbable un déclin dans la ouate où, de temps en temps, les imbéciles se réjouiront d'une «croissance inattendue au Xème trimestre», tandis que la France, en tendance longue, continuera à s'enfoncer.


Aucun commentaire: