vendredi, septembre 13, 2013

Bientôt la gégène et la corvée de bois à Marseille ?

De grandes gueules parlent d'envoyer l'armée rétablir l'ordre à Marseille.

Comme d'habitude, on se radicalise d'autant plus en paroles qu'on est bien décidé à rester passif en actions. Phénomène compensatoire très connu, en particulier chez nos politiciens.

Rappelons qu'il n'y a qu'une manière militaire de rétablir l'ordre. Elle a été expérimentée par les Français en Algérie et par les Américains en Irak. Gégène et corvée de bois.

Les problèmes marseillais ne sont pas différents de ceux de la France entière, juste plus visibles, car Marseille est un laboratoire de la France d'après.

Les solutions n'ont rien d'inédit, elles sont connues de tous et, par là même, puisque tout le monde les connait depuis des années et que personne n'a rien fait, nous savons (de Marseille) qu'il ne sera pas plus fait aujourd'hui. La volonté manquait hier, elle continuera à manquer aujourd'hui et demain.

Du général vers le particulier :

• Mettre fin au Grand Remplacement

• Mettre fin à l'assistanat et au clientélisme. Notamment, cesser d'arroser de subventions les quartiers à problèmes

• Faire des lois simples, sévères, et construire des prisons pour les appliquer, voire rétablir la peine de mort

• Modifier la loi pour faciliter l'autodéfense et la détention d'armes (cela ne concerne que les honnêtes gens. De toute façon, les voyous ne demandent pas de permis). Permettre à la police de tirer la première.

• Chasser la corruption partout, notamment dans la police

• Quadriller les quartiers à problèmes pour priver les criminels de refuges

• Faire en sorte que les indics aient plus peur de la police que des voyous

• Rassurer les populations par une action policière et judiciaire visible, efficace et persévérante. Dit autrement, le caïd du quartier doit disparaître de la circulation pour longtemps

À la lecture de cette liste, vous comprenez pourquoi je disais que les mesures pour rétablir l'ordre à Marseille sont simples, connues de tous, et ne seront pas appliquées.

Aucun commentaire: