lundi, septembre 09, 2013

Le moutontribuable et le cache-col

Alain Madelin fait cette remarque : les 120 milliards d'euros d'aides aux entreprises sont l'équivalent de l'impôt sur le revenu plus l'impôt sur les sociétés plus les cotisations sociales pour la famille. On ferait mieux de supprimer toutes ces aides et tous ces impôts. Mais voilà : des centaines de milliers de postes de ponctionnaires et l'interventionnisme de milliers de politichiens perdraient leur justification.

Quand Ayrault dit : "Entreprises, je vous aime, je vais vous aider.", c'est une catastrophe (c'est la phrase qui terrifiait le plus Ronald Reagan). Cela signifie mercantilisme d'Etat et capitalisme de connivence. On n'est pas loin de la NEP léniniste.

ce qu'on souhaite entendre, c'est "Entreprises, je vous fous la paix." Et on n'est pas près de l'entendre.

Bref, l'Etat tond le moutontribuable, lui donne un tout petit cache-col pour ne pas qu'il ait trop froid et pousse le vice jusqu'à lui demander de dire "merci".

Aucun commentaire: