mardi, octobre 01, 2013

Fiona : drame d'une société décomposée

Les bas-fonds des sociétés ont toujours été riches en faits divers sordides.

Mais notre société est la première qui donne une justification morale à ses turpitudes.

En effet, tous les ingrédients qui ont conduit au meurtre de la petite Fiona sont soit tolérés avec mansuétude soit encouragés.

Famille décomposée, assistanat infantilisant, drogue, immigration, islamisme : ce sont des maux auxquels les Français ne s'opposent pas vraiment, voire des maux qu'on ne considère pas comme maléfiques. L'actuel gouvernement voit même dans certains des bienfaits.

Il y a eu d'autres Fiona, il y en aura d'autres. Dieu rit des prières qu'on lui fait pour écarter des malheurs dont on chérit les causes.

Aucun commentaire: