vendredi, novembre 01, 2013

François Hollande a une politique et elle est socialiste (sectaire, doctrinaire et nihiliste)

François Hollande n'a pas de ligne politique (je l'ai écrit plusieurs fois). En revanche, il poursuit avec constance une politique (je l'ai aussi écrit plusieurs fois).

Il n'a pas de ligne politique : il n'a pas annoncé aux Français un objectif, des moyens, des étapes, une stratégie, une cohérence.

Il a une politique : à travers le brouillard du n'importe quoi des décisions gouvernementales, une constante claire se dégage, la socialisation de la société française, y compris un contrôle politique de l'expression et de la pensée dès le plus jeune âge. On voit se former une collection d'individus déracinés sous le contrôle de l'Etat tout-puissant. Avec une remarquable cohérence philosophique (comme quoi le gouvernement est capable de cohérence), la cible première est la famille, depuis toujours l'obstacle au règne des régimes totalitaires.

Ne nous leurrons pas : le président Hollande garde le cap

Pour Hollande, la famille, voici l'ennemi

Bref, François Hollande enfume les Français : il a une politique radicale, mais de manière dissimulée, sans l'approbation du peuple prétendu souverain. C'est un salopard.

Je vous avoue que j'éprouve une vive satisfaction intellectuelle (vanité, tout est vanité, surtout moi !) à vous avoir prévenus dans des termes prémonitoires :

Et si François Hollande est élu ?

Cependant, je suis désespéré que nous (moi et ceux qui pensaient comme moi) n'ayons pas été entendus par assez de Français.

Je ne suis même pas sûr que les Français aient encore vraiment compris.

Par exemple, j'aimerais bien discuter avec quelques Bretons pour savoir s'ils regrettent d'avoir voté socialiste depuis trente ans. Ont-ils compris que François Hollande n'est pas un mauvais choix passager et regrettable mais le résultat d'une évolution à laquelle ils ont activement participé par leurs votes successifs ?






Aucun commentaire: