dimanche, novembre 10, 2013

Les salauds de gauche son bien que 343 (3)

Why Is Female Sex Tourism Embraced By Society?

Notre serial-commentateur Curmudgeon nous a encore trouvé une perle.

Cet article fait remarquer que la prostitution féminine avec des clients masculins fait hurler nos bien-pensants alors que la prostitution masculine avec des clientes, qui existe pourtant, non seulement n'est pas condamnée de manière égale mais est plutôt présentée sous un bon jour.

Je vous rappelle l'analyse d'Eric Zemmour, qui est plus que jamais valide (n'en déplaise à tous les Domenach du monde) : la loi pénalisant les clients de prostitués a pour but de castrer les prolos, en rabattant la sexualité masculine sur la sexualité féminine.

Dans cette histoire, le bien être des prostitués, les féministes n'en ont rien à foutre, ce n'est qu'un prétexte. Comme le reste, d'ailleurs : pour les bienpensants, les malheurs du monde ne sont qu'un prétexte à nous exposer leur belle âme.

Au fait, ma solution au problème de la prostitution clandestine et de son cortège de misères ? La solution de Napoléon : les maisons closes. Mais je crois que ne sommes tout simplement plus assez intelligents pour remettre au goût du jour cette solution pragmatique.

Avec tout de même un bémol : d'après Alphonse Boudard, si le syndicat des gérants d'hôtels meublés, c'est-à-dire le lobby de messieurs les propriétaires de bordels, a accepté la fermeture en 1946, c'est en grande partie pour échapper aux impots. Et comme les impôts n'ont pas diminué depuis 1946 ...

Aucun commentaire: