samedi, novembre 09, 2013

L'heure des conséquences

Je ne pense pas qu'il y ait grand'chose à ajouter :

L'heure des conséquences

C'est désespérant mais frappé au coin du bon sens. La gauche a gagné le combat des valeurs et c'est une catastrophe sociale.

Déni de barbarie

Au moins, les ancêtres de la gauche nihiliste, les très surfaites Lumières, avaient conscience de faire oeuvre de destruction civilisationnelle. Je ne suis même pas sûr que les Taubira, Vallaud-machin, Peillon, Hollande aient cette conscience.

Cette civilisation est foutue, nous roulons vers une barbarie comme le monde n'en a jamais connue car elle est appuyée sur une science perverse (avortement, GPA, PMA, manipulations génétiques, euthanasie, ...).

Mon espoir est que, sous la pression du désastre, des ilots de décence s'organisent.

Aujourd'hui, c'est difficile car les nihilistes tiennent toujours l'appareil d'Etat et imposent par ce biais leur idéologie mortifère. Mais celui-ci se décompose à grande vitesse, alors tout espoir n'est pas perdu.

Aucun commentaire: