vendredi, décembre 13, 2013

Quelle est la plus grande menace pour la démocratie en France ?

Dans un entretien avec Atlantico, Eric Verhaeghe remarque que les Français ne réalisent pas à quel point leurs politiciens vivent sur une autre planète (1). Ils se doutent bien de quelque chose, mais ils n'ont pas pleinement conscience du problème.

Il ajoute, remarque qui m'a intéressé, que la plus grande menace pour la démocratie aujourd'hui, ce sont les partis traditionnels. On peut mentionner la garde à vue de style anti-terroriste pour la fraude fiscale, la réaction aux manifs pour tous, la persécution de Bernard Tapie, les pressions sur la Suisse, le sabotage de la loi sur le référendum d'initiative populaire etc.

Il ne s'étend pas mais son raisonnement est facile à deviner :

• l'UMPS est peuplé de connards et de connasses qui ont été opérés tout-petits de la honte et du scrupule, pour qui la conservation du pouvoir justifie tout, y compris les saloperies les plus immondes. De plus, ils vivent dans le sentiment de leur infaillibilité et le mépris du peuple.

• leur pouvoir est menacé par le ras-le-bol de la société française, qui déborde de partout.

• mais ils ont encore le pouvoir et ils sont bien décidés à se défendre coute que coute.

Dernière preuve en date qu'ils sont prêts à tout, absolument tout, plutôt que de lâcher le pouvoir : le rapport sur l'immigration préconisant la dissolution de la France, accomplissant ainsi la boutade de Brecht, puisque le peuple vote mal, changeons de peuple.

Bref, ils sont en place, ils n'éprouvent aucun scrupule à tuer les libertés et ils ont de bonnes raisons pour le faire : la recette pour un désastre politique et de grandes souffrances.

************
(1) : il cite comme exemples NKM qui veut des bus nocturnes ... qui existent depuis trente ans au moins et Pierre Moscovici qui voit revenir la croissance (s'il avait conscience de la situation dégradée des Français, il sentirait que cette déclaration est insultante).

Aucun commentaire: