samedi, janvier 18, 2014

Jésus n'était pas une fiotte !

Jésus n'était pas une fiotte !

Je suis passablement énervé (le mot est faible) par ce qu'Alain Besançon appelle le sublime fénelonien d'une bonne partie de l'Eglise de France, dont le clergé.

A suivre ces gens, à cause de «tendre l'autre joue» (qui semble être pour eux le seul précepte du Nouveau Testament, on se demande bien pourquoi il est si long), être un bon chrétien en 2014 consisterait à se laisser marcher sur la gueule en toutes circonstances, notamment par les vagues migratoires (pas seulement), sans broncher - que dis-je ?- en s'en félicitant et en redemandant.

Il m'a donc paru intéressant de vous soumettre ce texte.

Bien sûr, il n'apprendra rien à ceux qui connaissent la théologie ou l'histoire. Il n'y a qu'à notre époque que les chrétiens sont mous, les théologiens veules et les évêques complaisants. Dans un passé assez proche, on trouvait quand même des Saints, dont la principale qualité n'était certes pas la mollesse.

Aucun commentaire: