jeudi, février 13, 2014

Politique : de choses et d'autres

> je pronostique que le FN va atteindre un étiage autour de 20-25 %. La "dédiabolisation" est un succès à court terme mais une catastrophe à long terme. En se ralliant au "système", aux médias et au politiquement correct, Marine Le Pen a perdu sa cohérence et est rentrée dans le rang. On en reparle après les élections de printemps. Je pense que l'infiltration de chevènementistes, qui sont tout de même des spécialistes de la déroute électorale, est un très mauvais présage.

> F. Hollande ne veut pas réduire le nombre de fonctionnaires, parce que c'est son électorat. Il est donc obligé de leur serrer la ceinture. S'il se préoccupait de la France, il ferait l'inverse.

> l'UMP me donne un fort sentiment d'étrangeté. Ils ont un boulevard devant eux et ils persistent à prendre les chemins tortueux qui mènent au précipice. Il faut dire que l'hypothèque Sarkozy les empêche de régler les problèmes de personnes et de passer au programme. C'est tout de même un signe qu'il ne se trouve aucun hussard pour vider l'abcès en faisant une déclaration fracassante du genre "Nous savons tous que Nicolas Sarkozy crève d'envie de revenir. C'est irresponsable de sa part de jouer au chat et à la souris, c'est pourquoi il ne mérite pas de revenir". Ça aurait du panache.

Aucun commentaire: