mardi, février 25, 2014

Pourquoi si peu de femmes parmi les «grands hommes» ?

Pourquoi si peu de femmes parmi les «grands hommes» ? Tout simplement parce que les femmes s'intéressent moins à la politique et à la guerre que les hommes, et non à cause d'une ignoble «discrimination».

De toute façon, je m'en tiens à ma thèse (qui souffre quelques exceptions) : toute féminisation d'un métier masculin résulte d'une dévalorisation de ce métier et prolonge cette dévalorisation.

Dit autrement, quand les femmes se mettent à faire des métiers d'hommes, c'est que les hommes leur laissent la place par désintérêt et la féminisation accentue ce désintérêt masculin.

Aucun commentaire: