samedi, mars 08, 2014

Ne comprennent-ils pas que la pseudo-affaire Buisson n'intéresse personne au-delà du péréphérique parisien ?

Ce matin, ma messagerie était pleine de publicités de journaux et de sites d'informations, toutes sur la pseudo-affaire Buisson. Comprennent-ils que cette affaire n'intéresse que le microcosme parisien ? Qu'au delà des deux mille personnes qui font l'opinion publiée et qui vivent toutes à Paris, on s'en contrefout ?

J'ai fait quatre billets, pourtant courts, sur cette affaire en deux jours parce que je m'emmerdais (petite maladie, cloué à la maison) et au deuxième, j'en avais déjà ras-le-bol.

Si les journaux ne sont pas plus conscients des centres d'intérêt de leurs lecteurs, comment s'étonner qu'ils fassent faillite ?

Ce n'est plus une fracture entre les «élites» et le peuple, c'est le gouffre de Padirac.

Aucun commentaire: