mardi, avril 15, 2014

Pourvu que Poutine n'écoute pas du Wagner !

Je pense évidemment à Woody Allen : «Chaque fois que j'écoute du Wagner, cela me donne envie d'envahir la Pologne».

Pendant ce temps, le bourrage de crânes continue :

Ukraine : j’aimerais que l’on m’explique…

Quant à moi, je ne varie pas.

Aucun commentaire: