samedi, avril 12, 2014

Présidentielles 2017 : comptons sur nos doigts

Faisons un petit compte rapide. Il y a trois candidats possibles au second tour des présidentielles en 2017 : Marine Le Pen (MLP), François Hollande (FH), le candidat mystérieux de la droite (abrégeons en NS, au hasard).

Trois candidats, trois possibilités :

FH-NS : vainqueur NS (on peut en discuter mais les méfaits d'aujourd'hui primeront, je pense)

FH-MLP : vainqueur FH

NS-MLP : vainqueur NS

La seule et unique chance de FH est donc de se retrouver contre MLP. Inversement, NS sort de l'incertitude s'il est opposé à MLP.

Autrement dit, FH et NS ont tous les deux intérêt à MLP au second tour ! FH plus que NS.

Cet article d'E. Zemmour prend tout son sel :

Viktor Orban, l'anti-Juppé

Le pari de FH sur un sursaut économique mécanique est risqué mais pas perdu d'avance. Sur un bilan très noir de cinq ans, il se peut que les six derniers mois apparaissent par chance meilleurs.

Mais pour que ce scénario se réalise favorablement pour FH, il faut absolument qu'il ait la droite molle en face de lui, je ne varie pas sur ce point. Ce à quoi s'emploient les medias en nous rebattant les oreilles de Bayrou et de Juppé.

Mais, évidemment, entre 2017 et nous, il y a les aleas de l'histoire ...


Aucun commentaire: