mardi, mai 27, 2014

Vers une guerre de sécession européenne ?

Dans le déclenchement de la guerre de Sécession, l'esclavage était le prétexte passionnel et médiatique (comme on dirait aujourd'hui) mais le fond était le suivant : les Etats-Unis d'Amérique sont-ils une fédération d'Etats qui ont mis en commun certaines choses mais restent libres, notamment de faire de sécession ou sont-ils une seule nation, les Etats ayant définitivement renoncé à leur indépendance ?

Alors que la pure honnêteté juridique était sans doute du coté de la première hypothèse, les circonstances politiques et l'acharnement presque pathologique de Lincoln (1) ont fait triompher la seconde. L'Europe va-t-elle se trouver, vis-à-vis de la construction européiste, dans la même situation ? Je crois pas à une guerre d'indépendance, les Européens sont trop vieux, trop mous, trop lâches, ils ont échangé le goût de la liberté contre le goût du confort, c'est la fable du loup et chien.

Mais les forces centrifuges vont augmenter jusqu'à ce que, au final, les Européens, épuisés et vaincus, se couchent devant l'européisme comme ils se sont couchés devant le Grand Remplacement.

**************
(1) : je trouve l'aura dont bénéficie Lincoln très surfaite. C'est un cas typique d'histoire Ècrite exclusivement par les vainqueurs. Lincoln, le plus grand prÈsident des Etats-Unis, pourquoi pas ? Mais, à ce compte, c'en est aussi le plus grand criminel.

Aucun commentaire: