jeudi, juin 05, 2014

Le débarquement de Normandie : sans les Normands

Les Normands exclus des commémorations du débarquement, c'est anecdotique. Pourtant, je ne peux m'empêcher d'y voir un symbole.

L'hyperclasse mondiale festoie dans l'entre-soi, loin du petit peuple qui pue des pieds et qui dérange (mais qui paye les salaires de ces messieurs-dames). Il pourra voir tout cela à la télé.

On invoque la sécurité. Je crois que c'est un mauvais prétexte.

Je diviserais la sécurité par dix et tant pis si un président (ou plusieurs) est assassiné. Vous pouvez me traiter d'irresponsable, mais, sur le long terme, qu'est-ce qui est le plus irresponsable ? Une sécurité allégée ou des dirigeants qui vivent sur une autre planète, comme des Martiens ?

En pleine guerre d'Algérie, De Gaulle n'avait que quatre garde du corps.

Je rappelle que les rois de France, tout lieutenants de Dieu sur terre qu'ils étaient, devaient être en théorie visibles et accessibles à tous et, en pratique, l'étaient très souvent (1). Ils avaient sûrement compris quelque chose que nos dirigeants préfèrent oublier. Le sens du devoir et le respect du peuple ?

************
(1) : quelqu'un pourrait-il retrouver un de mes billets sur le sujet ? Je ne parviens pas à remettre la main dessus.

Aucun commentaire: