lundi, octobre 13, 2014

Much ado about nothing

J'aime bien cette comédie, malgré ses imperfections.

Elle est joyeuse et légère. Le méchant destin se venge bien légèrement, pas de drame. Benedick et Beatrice ne sont pas mièvres, Claudio est un imbécile, mais Hero vaut mieux.

Dans sa version, Kenneth Branagh a tenu à ce que le prince soit noir (alors qu'un Othello noir ne l'est pas), ce qui est ridicule, mais Denzel Washington a de la prestance.


Aucun commentaire: