mercredi, décembre 24, 2014

Les vieux, tout le monde s'en fout , sauf au moment des élections, et pourtant, notre monde est fragile

«Nous avons le sentiment d'une opération vaguement illégitime. Mais surtout au moindre incident (électrique, d'ordre public, de panique boursière etc) le poids du virtuel est susceptible de bloquer le fonctionnement du réel de manière radicale. C'est l'une des principales objections que l'on entend lorsqu'on évoque la question avec les octogénaires qui vous demandent ingénument «Et si un jour ça ne marchait plus?» Quand on y réfléchit, c'est une bonne question, puisque ce n'est pas exclu et que la réponse est de moins en moins évidente.»

Aucun commentaire: