jeudi, janvier 15, 2015

Petite liste des idées reçues bien-pensantes sur l'islam

Notre ami Curmudgeon, notre Flaubert à nous, s'est fendu d'une liste des idées reçues et des souverains poncifs bien pensants sur l'islam :

Jimmy Carter : tout ça vient du problème palestinien.

Les jeunes (et autres) des banlieues : c'est un coup monté du Mossad et des Américains.

Le chœur des vierges : c'est l'islamophobie qui pousse à bout les musulmans. (Je n'ai pas encore trouvé une théorie sur une manipulation des hommes en noir du Vatican, mais on ne sait jamais.)

Note sur l'islam - Il n'a pas de contour définissable. Il n'y a pas un islam, mais des islams. Il ne faut pas être essentialiste : il n'y a pas d'essence de l'islam.

Attention, il y a pas moins de quatre écoles juridiques dans l'islam sunnite. Il ne faut pas généraliser.

L'immense majorité des musulmans est modérée.

L'islam est une religion de paix.

Nulle part dans le Coran il n'est dit que X (X étant une proposition déplaisante ...).

On ne peut être qu'impressionné par la foi profonde du musulman en prière.

Quand l'Europe végétait dans les ténèbres de l'obscurantisme, la civilisation musulmane inventait le zéro.

Les trois religions du livre vivaient en harmonie à Cordoue.

Le jihad est une ascèse intérieure.

Les textes soufis s'élèvent aux plus hauts sommets.

Prions ensemble avec nos frères musulmans, pour une meilleure compréhension mutuelle.

Si le problème palestinien était réglé, il n'y aurait plus de difficulté. L'islam est une religion bien plus humaine que le christianisme.

La civilisation musulmane a pratiqué un érotisme subtil.

L'épicier arabe du coin est très sympathique.

J'ai lu dix versets du Coran : c'est magnifique.

Les musulmans sont très propres, c'est l'exigence des ablutions qui veut ça, et d'ailleurs c'est eux qui ont inventé le hammam.

Sans les Lumières de l'islam nous ne saurions rien de l'antiquité grecque.

Les "arabesques", ça vient des Arabes. Les musulmans, c'est les Arabes.

Il n'y a pas assez de mosquées, d'où les prières dans la rue.

C'est les Arabes qui ont inventé l'arithmétique.

L'islam s'est répandu pacifiquement, sauf du côté de Poitiers ; autrement, en Egypte, par exemple, l'acceptation a été immédiate.

Les Byzantins étaient, contrairement aux Turcs, tellement bêtes qu'ils se disputaient pour savoir combien d'anges peuvent danser sur la pointe d'une aiguille.

Une amie va me montrer la danse du ventre.

Mahomet avait un turban sur la tête, mais les musulmans n'aiment pas trop qu'on le dessine.

Aucun commentaire: