dimanche, février 22, 2015

L'affaire de l'arbitrage Tapie annulé

Cette histoire d'arbitrage Tapie annulé m'agace.

Dans ma philosophie personnelle du droit, je suis beaucoup plus anglo-saxon que français. Pour le dire autrement, plus romain que germain. En effet, contrairement à ce que beaucoup croient, le droit romain fut écrit très tard. Il s'est constitué par jurisprudence (voir Le droit et la liberté). Je préfère le droit construit par jurisprudence à la législation parachutée d'en haut comme je préfère l'économie de marché à l'économie planifiée.

Par voie de conséquence, tout ce qui remet en cause un arbitrage me dérange.

Est-ce du à la jalousie, à la vindicte et à l'idéologie des juges ? L'arbitrage Tapie est-il véritablement fautif ? Je n'en sais rien.

Dernière minute : j'ajoute cet article, sur un autre sujet, dont le titre suffit à montrer par quel genre de fous nous sommes dirigés :

« La loi a tout prévu, il faut l’appliquer».

Cela rappelle un sinistre et désormais célèbre « ce qui est juste, c'est ce que dit la loi ». Il y a peut-être une justice immanente : l'auteur de cette incomparable saillie a perdu les dernières sénatoriales.




Aucun commentaire: