lundi, mars 23, 2015

Le Figaro censure ses propres articles !

L'article Antiracisme, Mitterrand et Hollande : même combat pour les deux François ? faisait le parallèle entre les obséquiosités (le terme «obséquieux» était employé, citations très récentes à l'appui) des journalistes vis-à-vis des deux François.

Il a disparu. Etrange, non ?

Cela ne change bien sûr rien à mon analyse, puisque je pense depuis 2011 que le parti-pris, plus ou moins dissimulé mais sans retenue, des journalistes en faveur de François Hollande est son principal atout. D'ailleurs, il co-dirige avec les medias : toutes ses décisions sont prises et ajustées en fonction de ce qu'en penseront les journalistes (et non pas les consommateurs des medias).

Les journalistes ne sont pas contrôlés, ils collaborent, ils sont volontairement complices. C'est le fruit de trente ans d'endoctrinement, voire plus, dans les écoles de journalisme et les rédactions.



Aucun commentaire: